Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est ce que le by-pass classique?

par Vanessa R. 21 Novembre 2014, 07:31 Mon BYPASS

Bonjour ! 

Suite à plusieurs messages reçus, je vais faire une réponse collective, ce sera plus simple.

Tout le monde a entendu parler du by-pass "classique ou mini" (ou bypass) mais peu de gens savent en quoi consiste exactement cette opération. Je vais essayer de vous expliquer simplement et rapidement ce que c'est :

L'intervention du bypass gastrique classique consiste à réduire le volume de l'estomac et à modifier le circuit alimentaire. Les aliments ne passent plus par l'estomac et la partie supérieure du tube digestif, ils vont directement dans la partie moyenne de l'intestin grêle.

Qu'est ce que le by-pass classique?

Avantages et inconvénients : Le bypass est une intervention complexe, avec une hospitalisation de 4 à 6 jours en moyenne. Le bypass doit entrainer une perte de poids très importante De l'ordre de 5 kgs par mois, pendant les 6 premiers mois, puis une perte de poids de 2 à 4 kgs par mois. Il est plutôt indiqué pour des Indices de Masse Corporelle supérieurs à 45. D'après les données scientifiques, le bypass fait perdre - en moyenne - 70% de l'excès de poids en 1 an. 

La dénutrition et les carences vitaminiques ne sont pas rares Une supplémentation orale en vitamines et oligo éléments est indipensable. La modification du circuit alimentaire est responsable de la diminution de la digestion des vitamines dites "liposolubles" (vitamines A, D, E K), de la vitamine B12 et de certains nutriments et oligo éléments. Ces différents produits devront être apportés en supplément de l'alimentation, sous forme de gélules (ce qui représente un coût d'environ 20 € par mois, non remboursé par la Sécurité Sociale). 

Le bypass classsique est difficilement réversible. Le confort alimentaire est meilleur qu'avec la gastroplastie Les vomissements sont rares. Les habitudes alimentaires doivent être modifiées 3 repas et éventuellement 2 collations. Les grignotages sucrés sont assez mal supportés , surtout avec le bypass classique A cause du ''dumping syndrom'', ce qui est considéré comme un bénéfice par les patients opérés. 

Un suivi régulier par une équipe multi disciplinaire est obligatoire. 3 Prises de sang sont nécessaires la première année, puis 1 à 2 prises de sang par an, pour rechercher un déficit vitaminique, une anémie, une dénutrition. 

Le premier mois va vous permettre de vous habituer à votre nouveau circuit digestif. Mangez très lentement, car il ne faut pas remplir le petit estomac, qui est en train de cicatriser. 

Après le premier mois Mangez dans le calme à heures régulières Fractionnez vos prises alimentaires en trois repas (et, éventuellement, une ou deux collations). Variez votre alimentation. Ne mangez que des petits morceaux. Mastiquez longuement, déglutissez plusieurs fois. Prenez le temps d'apprécier votre repas. N'oubliez pas que la digestion commence dans votre bouche. Buvez le moins possible pendant vos repas À l'apparition d'une sensation de satiété, cessez impérativement de manger. Surveillez votre sensation Une cuillérée à café de plus pourrait vous faire vomir. Vous n'avez qu'un mini estomac, ne l'oubliez pas. Si vous vomissez Soit vous avez trop mangé Soit vous avez mangé trop vite Soit vous avez mangé de trop gros morceaux Soit vous n’avez pas assez mâché Soit vous avez avalé trop vite 

Entre les repas Attention au Dumping syndrome : l'ingestion d'une quantité inhabituelle de produits sucrés peut entraîner un malaise général. Évitez les boissons sucrées et, en principe, les boissons gazeuses. Buvez en dehors des repas souvent, par petite quantité, même sans soif. 

Reprenez une activité physique régulière, de loisirs et d'endurance. L’activité physique régulière la plus simple est la marche : marchez d'un bon pas mais à votre rythme, l'idéal étant 3 fois 30 à 40 minutes par semaine. Un kinésithérapeute peut vous aider. 

Après le premier mois, vous pouvez reprendre le sport sans aucun problème. Respectez des heures de sommeil suffisantes. Faites-vous éventuellement accompagner au niveau ''gestion du stress''. Faites vous suivre régulièrement par votre médecin traitant. En plus de votre apport quotidien en vitamines et en oligo-éléments, votre médecin vous incitera à optimiser votre alimentation dans le sens d'un meilleur apport en Fer et en Calcium (éventuellement après un dosage de ces éléments). Attention également à une éventuelle dénutrition protéique. Si vous n'apportez pas suffisamment de protéines à votre alimentation, vous allez maigrir sur vos masses musculaires, alors qu'il serait préférable de maigrir sur votre gras ou l'eau de votre corps. Au pire, vous pouvez subir une dénutrition protéinée, avec baisse des défenses immunitaires et une fatigue, une anémie, une sensibilité accrue aux infections.

Voilà pour aujourd'hui, je reviendrai un peu plus longuement sur les complications et les echecs possible dès que j'aurai un peu plus de temps.

A bientot !

Sources : http://www.obesite-solution-chirurgie.com/

commentaires

Haut de page