Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon avis sur le livre LA DESCENTE DES ANGES

par Vanessa R. 13 Septembre 2014, 06:40 Chez moi "mon" Nord !

Mon avis sur le livre LA DESCENTE DES ANGES

Ma note : 5/5 Un véritable coup de coeur pour ce livre !!

Bonjour !

Aujourd'hui je vous donne mon avis sur un livre "La descente des anges" écrit par Emmanuel Prost. Pour la petite histoire, j'ai découvert ce livre dans une librairie-presse, sur mon lieu de vacances en Dordogne. Aller si loin pour découvrir un livre quand meme, ce n'est pas banale. Pourquoi ce livre m'a interpellé ? C'est le titre "La descente des anges", j'en ai entendu parlé étant petite... Alors en voyant ce livre et ce titre, la curiosité m'a piqué et j'ai retourné ce bouquin. Et là, coup au coeur, ça parlait de "chez moi", (mon vrai chez moi hein, j'entends par là le Nord Pas de Calais, pas la Lorraine, on s'entend bien). Je n'ai pas attendu plus longtemps, je l'ai acheté et je suis retournée au camping. J'ai installé une chaise, fait couler un café et j'ai commencé ma lecture... 6h plus tard je refermais le livre, le coeur lourd qu'il soit déjà fini....

En bref, une saga familiale comme je les aime dans cette région qui est si chère à mon coeur, ma région natale, "mon" Nord-Pas-de-Calais. 

SYNOPSIS : 10 mars 1906. 6 h 34. L'explosion qui vient de retentir dans l'ensemble des galeries de la mine va donner lieu à une terrible catastrophe, celle de Courrières. Lorsque, quarante ans plus tard, son petit-fils l'interroge sur le sujet, Oriane replonge dans ses souvenirs. Le demi-siècle qu'elle vient de traverser n'a été qu'une succession de tragédies, mais cet événement reste pour elle le pire de tous. Le jour où tout a basculé. Le jour où son fiancé, Louis, a gagné la fosse 4 pour descendre à la place de son meilleur ami. Une décision de dernière minute qui a donné à la vie d'Oriane une tout autre destinée...

Plongez au cœur d’une fresque familiale allant de 1885 jusqu’à 1945 située dans le bassin minier du Pas-de-Calais, à Courrières.  

Tous les personnages que l'on rencontre au fil de l'histoire ont un dénominateur commun : la mine. La mine avec les terrils, le charbon, le grisou, la salle des pendus, le ch'ti, le galibot, l’estaminet, les porions, et j’en passe telllement !

Chaque chapitre est dédié à un seul personnage. Au début ça peut être déroutant mais je trouve que cela permet de mieux cerner les personnages, de comprendre leur atouts, leurs faiblesses,leurs espoirs... On ne peut que s'attacher à eux !

Le personnage central de cette histoire est Oriane, qui pleure Louis,son fiancé, après un terrible accident, celui de la « catastrophe de Courrières ».

Pour rappel ou pour ceux qui ne connaîtraient pas, "La catastrophe de Courrières est la plus importante catastrophe minière d'Europe. Elle a lieu entre Courrières et Lens, le samedi 10 mars 1906 et a fait officiellement 1 099 morts. Elle tire son nom de la Compagnie des mines de Courrières qui exploite alors le gisement de charbon du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais dans le Pas-de-Calais. La Compagnie fournit alors 7 % de la production nationale de charbon. Un coup de grisou suivi d'un coup de poussier dévaste 110 kilomètres de galeries dans les fosses nos 2 à Billy-Montigny, 3 à Méricourt et 4 - 11 à Sallaumines. Le choc a été si fort que les cages ne peuvent plus circuler dans le puits de la fosse no 3 et que des débris et des chevaux ont été projetés à une hauteur de dix mètres sur le carreau de la fosse. Trois jours après l'explosion, les recherches pour retrouver les survivants sont abandonnées et une partie de la mine est condamnée, pour étouffer l'incendie et préserver le gisement. Cette gestion de la crise par la compagnie minière a été particulièrement mal vécue par les mineurs et par leurs familles. Le 30 mars, soit vingt jours après l'explosion, treize rescapés réussissent à retrouver le puits par leurs propres moyens après avoir erré dans le noir total sur des kilomètres, un quatorzième fut retrouvé quatre jours plus tard. La catastrophe provoque une crise politique et un mouvement social qui débouchent sur l'instauration du repos hebdomadaire." Sources Wikipédia

Ils étaient si jeunes tous les deux lorsque la mine avait englouti Louis. Mais elle réalisa que si elle avait survécu, son âme avait disparu en même temps que celle de louis.

Livre "La descente des anges" de Emmanuel Prost

Ce qu'elle taisait à sont petit-fils, c'était que, si Edmond Doriel s'était levé ce jour-là, son meilleur ami n'aurait pas été obligé de prendre sa place au dernier moment. Et Oriane ne savait pas comment cela avait pu être possible, mais Louis Dehaucourt n'était, lui, pas resté au moulinage.
Il était descendu.
Et jamais il n'avait refait surface.
Camille vit pour la première fois sa grand-mère pleurer devant lui et s'en trouva désemparé. Il se sentit coupable d'avoir réveillé chez elle de pénibles souvenirs et préféra ne plus rompre le lourd silence qui s'ensuivit.

Livre "La descente des anges" de Emmanuel Prost

Un roman qui reflète très bien la dure vie que menait nos ancêtres mineurs (et très bien documenté), les mêmes histoires que mon père et mon grand-père me racontaient quand j'étais enfant. 

Une vraie découverte et un ENORME COUP DE COEUR pour moi avec ce roman, une écriture fluide et facile à lire. C'est tellement interessant que l'on a pas envie qu'il se termine.

Bravo et merci Emmanuel Prost pour ce magnifique hommage aux boyaux rouges !!!

Et je terminerai avec la phrase pour laquelle j'ai eu une coup de coeur dans ce livre :

Tu as vu? Le ciel affiche une teinte orangée malgré la nuit. Quand j'étais petite, mon père disait que ce phénomène était annonciateur de l'arrivée de la neige. Il appelait ça "la descente des anges".

Livre "La descente des anges" de Emmanuel Prost

commentaires

Haut de page